Faut-il dominer notre chien pour l’éduquer ?

Pour tout vous dire, je n’ai jamais grandi avec ce rapport de force avec mes animaux. J’ai découvert sur le tard toutes ces théories et fameuses règles à mettre en place, allant jusqu’à des extrêmes ridicules, afin de montrer au chien qui est le chef. Plus je les découvrais et plus j’étais ahurie et dans l’incompréhension la plus totale. (Je pense réellement avoir eu de la chance, car j’ai pu me faire ma propre opinion et expérience avec les chiens sans être influencée par ces croyances) 

Alors que les études éthologiques de ces dernières années nous prouvent depuis longtemps qu’il n’y a pas de dominance entre deux espèces différentes et que par conséquent, non le chien n’essaye pas de nous dominer par tous les moyens, ces fausses croyances perdurent. 

Mais d’abord, d’où proviennent ces théories ?

Je vais vous la faire courte : de Konrad Lorenz, un éthologue membre du parti nazi ayant étudié sur une courte période des loups mis en captivité. C’est de cette étude biaisée que provient d’ailleurs la pyramide de la hiérarchie avec le mâle alpha supérieur placé tout en haut. Ce sur quoi s’est basé Hitler pour propager son idéologie : races inférieures soumises et le dominant, le fürher.

David Mesh a ensuite publié un livre en 1970 reprenant ce concept de dominance chez les loups. Ce livre devint la base de nombreuses méthodes éducatives canines. 30 après, il est revenu lui-même sur ses propos, en 1999, après avoir réalisé d’autres études sur les loups sauvages en milieu naturel et a avoué avoir commis « la plus grande erreur de sa vie ».

Se baser sur le mode de vie des loups pour éduquer nos chiens sous prétexte qu’ils en seraient les ancêtres est aussi pertinent que de s’appuyer sur la manière dont les chimpanzés élèvent leurs petits pour éduquer nos enfants.

Dr. Ian Dunbar

La question est alors : pourquoi cette théorie perdure ? Et pourquoi principalement avec les chiens (quoi que les chevaux aussi trinquent) 

Les croyances sont tenaces…

Tout d’abord il y a d’un côté ceux qui ne savent pas. On leur met ces fausses croyances en tête, celles ci étant bien ancrées dans les mœurs. On retrouve des informations erronées et dépassées un peu partout sur le net, et puis si des « pros » et/ou tonton Gus qui a eu 5 chiens nous disent qu’il faut dominer Pollux pour lui montrer (quoi on ne sait pas trop…) , ils ont sûrement raison… Ah la fameuse phrase « j’ai eu plusieurs chiens, j’ai toujours fait comme ça, moi je connais bien les chiens »… Ouais bah j’ai connu plusieurs hommes dans ma vie, c’est pas pour autant que je suis spécialiste psy des hommes, à vrai dire je n’ai toujours pas compris comment ils fonctionnent…. bref je m’égare ! 

Puis de l’autre côté il y a ceux qui choisissent délibérément d’utiliser ces méthodes sachant qu’il y a d’autres moyens de procéder, (nous prenant pour des hurluberlus) alors pourquoi ? Je pense surtout que dedans il y a un souci d’ego. Le besoin de se prouver quelque chose, prouver quelque chose aux autres. Il y a également un besoin de satisfaction en ayant un contrôle tout puissant sur un être vivant : un chien descendant d’un animal sauvage, le loup ! (et là encore rien n’est sûr…) Après cela touche au domaine de la psychologie donc je n’irai pas m’aventurer plus loin, ceci n’étant pas mon domaine. 

Mais dans ce cas là, pourquoi ne nous basons-nous pas sur les lions pour dompter nos chats ? N’essayent-ils pas de nous dominer, eux ? Pourquoi cela concernerait seulement les chiens (et les chevaux) ? Et puis avouons-le, si il y a bien une espèce qui essaye de nous éliminer, c’est bien les chats ! Si ! Quand ils se jettent sur nos pieds dans les escaliers ou viennent sur notre visage quand on dort ce n’est pas anodin… Mais reprenons…

La dominance, une idée obsolète

Alors je vous le demande : où sont les études scientifiques prouvant que si un chien monte sur un canapé c’est pour vous dominer ? Si un chien vient demander de lui-même une caresse c’est qu’il se prend pour l’alpha ? Où sont ces études, hormis celle biaisée à la base de l’idéologie nazie abordée plus haut, datant des années 40 ?!!

Il suffit de voir le nombre d’éducateurs canins, à la base en méthodes traditionnelles, qui ont choisis de s’orienter vers l’éducation positive, regrettant d’avoir un jour utilisé des approches coercitives. C’est en se basant sur de réelles études éthologiques, les lois de l’apprentissage, le fonctionnement du chien, la communication canine et le respect du bien-être de l’animal qu’ils ont compris qu’ils faisaient fausse route. Et qu’il est obsolète de vouloir dominer nos chiens pour les éduquer.

Non un chien n’essaye pas de vous dominer par tous les moyens. Je vous l’accorde, c’est bien plus facile de se dire que notre chien est dominant plutôt que d’essayer de comprendre vraiment son fonctionnement, justifiant ainsi des méthodes plus que douteuses.  Car, avouons-le, la violence reste la facilité. « La violence est le dernier refuge de l’incompétence » Isaac Asimov.

Apprenez à lire votre chien !

Il serait temps d’arrêter de croire qu’à chaque agissement le chien nous teste, nous, personnellement, c’est très égocentré. Non, c’est un chien qui se comporte en chien avec une autre espèce face à lui qui ne le comprend pas. Arrêtons d’instaurer ce rapport de force avec notre animal. Changez de lunettes afin d’observer ses comportements sous un autre angle. Effacez ce qu’on vous a mis en tête, mettez de côté cet ego vous poussant à montrer que vous êtes le plus fort. Essayez de voir tout ça à travers un autre spectre, cela n’en sera que bénéfique pour votre relation. 

Si en 2021 on continue à faire mal aux chiens sous prétexte d’éducation c’est qu’on en fait le choix, on ne peut pas dire « je ne savais pas qu’il était possible de faire autrement

Catherine Collignon 

Après tout ce qu’on a infligé aux animaux, il serait temps de leur montrer le respect qu’ils méritent. Pour être honnête avec vous, j’ai beaucoup de mal à comprendre comment des éducateurs professionnels peuvent proclamer aimer les animaux et leur montrer si peu de respect. 

Les chiens, ces animaux incompris
Woufement, 🐾
Océane Canitopia – Éducation Éthique, Moderne et Bienveillante

Vous aimez cet article ?

Share on facebook
Partager sur Facebook
Share on twitter
Partager sur Twitter
Share on linkedin
Partager sur Linkedin
Share on email
Envoyer par email

On continue la lecture ?

Ceci est un article coup de gueule car « on en a gros ! ». On l’a tous déjà entendue cette fameuse phrase « oui mais mon chien est gentil ». Je vais être honnête avec vous quand nous vous

Je suis éducateur canin comportementaliste et non ma chienne n’est pas parfaite. Elle ne m’obéit pas au doigt et à l’œil en toutes circonstances. Parfois je lui demande de faire (ou ne PAS faire ) des choses et… elle décide

Sachez tout d’abord que c’est votre chien qui choisi ce qui est une récompense ou non pour lui. Cela peut varier en fonction du moment, du lieu, de son envie à ce moment précis, des stimulus autour etc. Vous aurez